mentalista

Protocole de Dessin
Protocole de Dessin

cosa mentale

Dessiner avec deux cerveaux connectés à une main, 2016

Dessiner avec deux cerveaux connectés à une main implique tout d’abord une expérience de connexion physique. Elle se fait à travers un circuit externe et non organique, qui relie deux corps humains dans une sorte d’extension électronique du système nerveux. Ainsi, l’énergie électrique du cerveau d’un artiste est interprétée par une interface et transformée en un courant qui active le muscle de l’autre.

Au delà de la connexion physique, il est également nécessaire d’établir une connexion mentale, par la mise en adéquation des deux esprits :
- D’une part, l’esprit de Gille doit apprendre à entrer dans un état de vide méditatif, afin de générer et de maintenir le bon signal cérébral, qui lui permettra d’agir. Ce qui est paradoxale dans ce rôle, c’est qu’il faut un certain abandon pour prendre le contrôle sur l’autre.
- D’autre part, l’esprit de Cristina doit accepter de perdre la maîtrise de sa main, d’accueillir l’énergie de Gille et de lui faire de la place. Le défi est de rendre protagoniste une énergie abstraite et non dirigée ; de trouver le moyen de l’intégrer pleinement au geste de dessin. La difficulté étant de continuer à orienter le dessin en renonçant à avoir l’initiative.

Ces nouvelles connexions physiques et mentales, sont possibles grâce à la puissance du code et des machines, que les artistes altèrent et utilisent pour questionner leurs définitions du dessin et de la collaboration. Ils créent ainsi des nouvelles conditions d’échange et découvrent comment la création peut surgir d’une perturbation. À travers la rencontre de deux volontés, ils explorent les mécanismes de prise et de perte de contrôle dans le dessin. Comment collaborer en silence, uniquement à travers le ressenti ? Qui a véritablement la main sur quoi ? Qui commence où, et qui fini quoi ?

Il s’agit ici d’accueillir ce qui nous échappe, et d’intégrer l’action de l’autre en acceptant de se perdre, afin de se trouver là ou on ne pourrait jamais aller tout seul.
Ainsi se dévoilent des images qu’on n’aurait pas été capable d’anticiper ; ouvrant peut être les portes vers des nouvelles profondeurs de son imaginaire intérieur.

Cosa Mentale Vol#1 - Exposition Correspondance(s)
Protocole de Dessin
Protocole de Dessin
Restitution de dessin à une main et deux cerveaux
Restitution de dessins à une main et deux cerveaux

Informations

Auteurs : Cristina hoffmann, Gille de bast
Programmation : Gille de bast

Expositions



Retrouvez les photos des expositions >

Fiche technique